Comment sont fabriqués les pneus ?

Tout savoir sur la fabrication d'un pneu

Au delà d'une apparente simplicité le pneu est un assemblage complexe d'éléments, plus de 200 matières premières interviennent dans sa fabrication. Tout commence par la préparation des composants de base les gomme sont constitué de 4 type de matériaux:

- Les caoutchoucs ou élastomères
- Les charges renforçantes
- Les plastifiants
- Les adjuvants chimique

Les caoutchoucs ou élastomères sont soit naturel issue des cultures d'hévéa soit synthétique Ces matières premières constituées en balles sont déchiqueté afin de permettre la formulation.

A ces élastomères s'ajoute les charges renforçantes, le noir de Carbonne et la silice qui confère à la gomme sa résistance à l'usure.
Divers plastifiants comme des huiles ou des résines aide à l'homogénéisation des mélanges et facilitent leur extrusion.
D'autres ingrédients se présentent sous forme de poudre ou de granulés il s’agit des adjuvent chimiques.
Leur dosage est une opération extrêmement complexe à l'échelle industrielle. La formulation doit être précise et régulière dans le temps.

Parmi ces adjuvants notons le soufre qui joue un rôle essentiel pour l'obtention des propriétés mécaniques du pneu.

Tous ces constituants sont intimement mélanger jusqu'as une homogénéité parfaite, la façon de mélanger et de cuire ces divers constituants à autant d'importance sur les performances du pneu que le choix et les proportions des matériaux.

Chaque mélange est soigneusement établi pour répondre aux exigences de souplesses, résistance, adhérence, etc ...

Les gommes ainsi obtenues sont identifié pour une traçabilité totale et conditionné pour être ensuite transformé, le pneu intègre également d'importante longueurs de câbles métalliques et de renfort textile (amarile, nylon, etc ...) de manière à résister auxfortes contraintes auquel il est soumis, la première ce celle-ci est le gonflage.

Une fois ces différents composants préparés, ils vont être transformés en une multitude d'éléments, des produits plats, des profilés, des nappes métalliques ou textile et aussi des tringles.

 

 

Commence alors la fabrication sur le tambour: Un cylindre rotatif dont les extrémités peuvent être rapprochées et la partie centrale gonflée.

Le premier élément mis en place est une feuille de caoutchouc synthétique étanche à l'air. Cette couche fait office de chambre à air, dans un deuxième temps une nappe textile enrobée de caoutchouc est ajouté. Ces renforts formeront la carcasse radiale du pneu.

Puis 2 bandes de gomme profilé sont appliqué de par et d'autre, elles permettront de positionner des tringles en forme de cerceaux métallique inextensible dont le rôle est de maintenir le pneu sur la jante.

La nappe carcasse est rabattue sur les tringles pour assurer son encrage.
D'autre élément sont ajoutés, parmi ceux ci notons les flancs en gomme souple et résistante dont le rôle est de protéger la carcasse des agréassions latérale.

On donne à leur forme au pneu en rapprochant les bords du tambour tandis que la partie centrale est gonflée. Deux nappes sont appliquées au sommet du pneu, elles sont armées de fils métallique disposé obliquement.

Ces câbles croisés avec ceux de la nappe carcasse constituent un réseau de triangle s'opposant aux déformations du pneu.

L'assemblage au dixième de millimètre de ces éléments donnera au pneu ces performances en matière de sécurité, longévité, efficacité énergétique et de confort.

Une nappe textile de ceinture orienté dans la direction du roulage vient ensuite entourer le pneu, à haute vitesse elle bloquera la déformation du à la force centrifuge. Ensuite un dernier profilé est mis en place, il correspond à la partie qui entre en contact avec le sol : La bande de roulement.

L'ébauche de pneu est terminé elle est alors acheminé dans le moule de cuisson. Au centre du moule une membrane remplis d'un fluide chaud sous pression repousse la matière encore malléable au fond des empreintes gravé dans le moule, grâce à la chaleur qui entoure le moule la cuisson commence.

Sous l’effet de l’élévation d température le soufre incorporé au mélange de gomme forme des liaisons entre les molécules de caoutchouc, c'est la vulcanisation. Dès lors le caoutchouc passe de l'état plastique à l'état élastique. Après refroidissement en sortie de moule, le pneu à acquis sa forme et ces propriétés définitives.

Vous avez aimé cet article? Alors partagez-les avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

 

Vidéo sur la fabrication d'un pneu

 

 

 



Les marques de pneu

Logo marque Michelin

Michelin

Tout savoir sur la marque Michelin

Logo marque Bridgestone

Bridgestone

Tout savoir sur la marque Bridgestone

Logo marque Goodyear

Goodyear

Tout savoir sur la marque Goodyear

Logo marque Dunlop

Dunlop

Tout savoir sur la marque Dunlop

Logo marque Continental

Continental

Tout savoir sur la marque Continental

Logo marque Pirelli

Pirelli

Tout savoir sur la marque Pirelli

Logo marque Kleber

Kleber

Tout savoir sur la marque Kleber

Logo marque Uniroyal

Uniroyal

Tout savoir sur la marque Uniroyal

Logo marque BF goodrich

BF goodrich

Tout savoir sur la marque BF goodrich

Logo marque Yocohama

Yocohama

Tout savoir sur la marque Yocohama



Copyright © 2016 www.pneus-neufs.com- Mentions légales
Reproduction totale ou partielle interdite sous peine de poursuite
Des trucs et astuces en folies : www.1000-trucs-et-astuces.com